Vérifier la présence d’un véhicule en fourrière à Toulouse directement en ligne

Présence d'un véhicule en fourrière à Toulouse

Quel conducteur n’a jamais paniqué en voyant que sa voiture n’est plus sa place ? Cette disparition est due à plusieurs raisons : la mise en fourrière en fait partie. C’est souvent une situation assez inconfortable pour les conducteurs qui ont besoin de leur voiture chaque jour. De nombreuses raisons peuvent être à l’origine de la mise en fourrière. Comment savoir si votre voiture est à la fourrière à Toulouse et qu’elle n’a pas été volée ? Des éléments de réponses dans cet article.

Comment savoir si votre voiture est à la fourrière ?

Pour savoir si votre voiture a été mise en fourrière ou non, vous devez immédiatement prendre contact avec les brigades de gendarmerie ou les services de police municipale. Pour aller plus vite, vous pouvez vous renseigner par le site de l’administration française. Pour cela, vous devez fournir le code postal du lieu où votre voiture a été enlevée. Cela vous permettra de savoir vers quel service vous devez vous tourner pour trouver la bonne fourrière. La Préfecture de police a également un service en ligne gratuit appelé « Où est mon véhicule ». Cette plateforme vous permet de savoir tout de suite si votre voiture est à la fourrière ou non, pour quelle raison le véhicule a été enlevé et à quelle fourrière il se trouve. Votre voiture doit être immatriculée en France pour que la plateforme puisse vérifier si votre voiture se trouve dans une fourrière Toulouse ou non. Si la plateforme ne délivre aucune information concernant votre voiture, une notification de mise en fourrière vous sera envoyée dans un délai de trois jours par lettre recommandée avec une accusée de réception si l’autorité a réellement enlevé votre voiture. L’autorité en charge de la procédure sera notifiée dans la lettre, ainsi que le lieu où se trouve la voiture. Vous y trouverez également les délais de retrait du véhicule. La fourrière à Toulouse reste ouverte de 7 h 30 à 18 h 30 du lundi au vendredi et 8 h 30 à 17 h 30 tous les samedis et dimanche ainsi que durant les jours fériés. Vous devez respecter ses horaires pour pouvoir récupérer votre voiture à temps.

Pourquoi votre voiture est-elle mise en fourrière ?

Différentes raisons peuvent amener les autorités à mettre votre voiture en fourrière. Elles sont régies par le Code de la route et l’article art. L 325-1. Une voiture peut être mise en fourrière quand vous n’avez pas respecté l’obligation de contrôle technique ou que vous n’avez pas effectué les réparations indispensables sur votre voiture. Si vous êtes en infractions au Code de la route ou en rapport  avec la règlementation qui régit les sites et les paysages classés, il se peut que votre véhicule soit également mis en fourrière. Il y a différentes explications concernant la mise en fourrière de votre véhicule. Les plus fréquentes sont les stationnements gênants ou abusifs, les excès de vitesse et la conduite en état d’ébriété. En plus de la mise en fourrière, vous devez également vous acquitter d’une amende variant de 17 euros à 135 euros selon la nature et la gravité de l’infraction. Vous risquez aussi de perdre des points sur votre permis. La police peut également mettre une voiture à la fourrière si votre voiture est restée à un même endroit pendant plus d’une semaine. Pour contester la mise en fourrière dans ce cas, vous devez fournir des tickets de parking.

Comment récupérer votre voiture à la fourrière ?

Après avoir retrouvé dans quelle fourrière se trouve votre voiture, vous devez agir vite. Plus vous attendez, plus les frais de fourrière que vous devez payer augmentent. C’est la durée de la mise en fourrière que seront déterminées les formalités de récupération. Pour une mise en fourrière de moins de trois jours, vous pouvez ravoir votre voiture contre le paiement des frais de fourrière. Si le véhicule y est resté pendant plus de trois jours, vous devez payer en plus des frais de fourrière, les frais de réparations des dégâts éventuels. Une expertise sera réalisée sur le véhicule en fourrière, les frais sont bien évidemment à vos charges. Vous devez récupérer votre voiture au plus tard 45 jours après son enlèvement. Passé ce délai, l’État ordonne sa vente aux enchères ou sa destruction.

Quels sont les documents indispensables pour récupérer votre voiture à la fourrière ?

Pour récupérer votre voiture, vous devez vous rendre à la gendarmerie ou au commissariat qui s’est chargé de l’enlèvement avec la notification de mis en fourrière. Le service qui s’occupe des procédures administratives vous délivrera une « mainlevée ». Sans ce document, le service de la fourrière ne vous permettra pas de récupérer votre voiture. Pour l’obtenir, vous devez également vous munir du certificat d’immatriculation, d’un justificatif d’identité si c’est votre voiture, de la pièce d’identité avec une procuration signée de sa part si le véhicule n’est pas à votre nom. Avec le décret du 30 septembre 2016, vous devez également présenter votre permis de conduire et votre certificat d’assurance.  

 

Guide sur le statut de loueur en meublé non professionnel
Réaliser un audit de référencement gratuit