Les dangers de l’achat et du financement d’une voiture d’occasion

Lorsqu’une personne achète ou loue une voiture, elle cherche des moyens de financer cette démarche. La plupart du temps, le financement d’une voiture passe par un prêt automobile, ce qui implique une vérification détaillée de son historique de crédit et un entretien difficile sur le financement automobile. Lorsqu’il subit tout cela pour acheter une voiture d’occasion, il n’est que juste qu’il effectue également ses propres investigations sur la voiture qu’il va acheter. En fait, il ne devrait jamais envisager d’acheter une voiture d’occasion dont l’historique n’a pas été vérifié. S’il le fait, il pourrait finir par payer pour un tas de ferraille.

Une voiture d’occasion doit faire l’objet d’une vérification de son titre, de son immatriculation, de son compteur kilométrique et des problèmes qu’elle a subis avant d’arriver sous vos yeux. Une “vérification du titre” permettra de déterminer si la voiture est récupérée, inondée ou reconstruite. Par exemple, de nombreuses voitures ont été détruites lors de la tragédie du 11 septembre 2001. De même, de nombreuses voitures ont été endommagées pendant les ouragans et les inondations. Ces voitures ont été récupérées par des personnes entreprenantes. Elles seront reconstruites et vendues à nouveau lors de ventes aux enchères de voitures. Une vérification du titre de propriété permettra également de découvrir si la voiture d’occasion a des antécédents de fraude.

Une “vérification de l’immatriculation” permettra de déterminer si la voiture d’occasion a été utilisée comme voiture de flotte, comme taxi ou même comme voiture de police. Si la voiture d’occasion a été utilisée dans l’un de ces cas, on peut affirmer sans risque de se tromper que, sur une période donnée, elle a parcouru plus de kilomètres que la moyenne des voitures d’occasion privées. Une vérification de l’immatriculation révélera également si la voiture d’occasion a déjà été louée ou en leasing.

L’odomètre de la voiture est un instrument utilisé pour mesurer la distance parcourue par un véhicule. Un “contrôle de l’odomètre” montrera si l’odomètre a été cassé ou frauduleux. Il montrera également s’il a été reculé ou retourné. Si le compteur kilométrique a été trafiqué, cela n’augure rien de bon pour le prochain propriétaire de la voiture d’occasion. La voiture peut être plus ancienne que ce que le concessionnaire vous dit. Ou elle peut avoir des problèmes de kilométrage.

Une “vérification des problèmes” permettra de déterminer si la voiture d’occasion a subi un incendie ou une explosion. Il montrera également si elle a été impliquée dans un accident grave. L’incendie ou l’accident peut avoir infligé des dommages encore non détectés à la voiture d’occasion. Il est également assez effrayant d’utiliser une voiture qui a déjà accueilli des cadavres. Une vérification des problèmes révélera si la voiture a été volée. Une voiture qui a été volée peut ne plus avoir toutes ses pièces d’origine.

Une voiture d’occasion peut vous poser plus de problèmes que vous ne pouvez en gérer. Mais toutes les voitures d’occasion ne sont pas endommagées, louées ou volées. C’est pourquoi il y a encore beaucoup de personnes qui contractent un crédit automobile pour acheter une voiture d’occasion. Pour être sûr, l’acheteur potentiel doit commander un rapport sur l’historique du véhicule.

Acheter une voiture de sport neuve
Financement : Comment décider du montant du dépôt, du versement et de l’éventuel versement final ?