Comment souscrire une assurance auto pro ?

Assurance auto

Publié le : 25 avril 20235 mins de lecture

En règle générale, la souscription à un contrat pour assurer un véhicule professionnel dure un an. Une prolongation par reconduction tacite peut être obtenue. Sachez que vous pouvez le souscrire en agence ou à distance et que vous bénéficiez d’un délai de rétractation même après avoir signé. Dans cet article, nous vous expliquons les démarches à entreprendre pour finaliser votre adhésion à un contrat professionnel.

Comment souscrire une assurance-auto-pro ?

Pour signer un contrat professionnel, il faut commencer par une déclaration avec pour objectif d’établir un devis. En d’autres termes, vous devez fournir les informations qui vous concernent pour calculer le tarif de vos cotisations. Il est vivement conseillé de solliciter plusieurs devis pour pouvoir réaliser une comparaison exhaustive.

La deuxième étape consiste à obtenir des informations de la part de votre assureur ; des informations qui doivent être validées avant la signature finale. Avec un agent, en agence ou en ligne, vérifiez les conditions générales et particulières, les capitaux assurés, les franchises, les personnes couvertes par le contrat, les garanties et les exclusions. Enfin, vous aurez à signer et attendre que l’assureur vous envoie une attestation officielle.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur ce site !

Les garanties et options

La garantie responsabilité civile est une obligation légale. Cependant, pour compléter votre contrat et obtenir des garanties supplémentaires, vous devez les choisir en fonction de vos besoins spécifiques. Parmi les options qui s’offrent à vous, vous pouvez opter pour la protection des marchandises transportées et pour une couverture en cas de dommages physiques causés sur l’un de vos collaborateurs.

L’assuré peut également ajouter, dans l’offre d’assurance automobile, la garantie assistance en cas de panne. Celle-ci lui donne droit à un service de dépannage, de gardiennage ou de remorquage. Il a la possibilité de choisir la protection juridique en cas de conflit avec une personne donnant lieu à des procédures judiciaires comme un accident routier par exemple.

D’autres dommages peuvent être couverts notamment ceux qui sont causés par les incendies, les tempêtes et les catastrophes naturelles. Pour certaines personnes, le choix d’un contrat qui couvre les cambriolages et les bris de glace peut être nécessaire. A côté des garanties, plusieurs critères doivent être pris en considération pour calculer la prime comme l’âge du véhicule, la catégorie à laquelle il appartient, le nombre de conducteurs inclus, le lieu de stationnement, etc.

Les spécificités du contrat

Si vous possédez un parc automobile, assurer tous vos véhicules avec un seul contrat est une véritable aubaine. En mettant fin à la multiplication des contrats, vous évitez les doublons de garanties, ce qui vous épargne des paiements inutiles. Voilà pourquoi le contrat de flotte automobile est idéal pour les entrepreneurs et les autoentrepreneurs qui possèdent plusieurs véhicules.

Néanmoins, la vie professionnelle, notamment en entreprise, n’est jamais un long fleuve tranquille. Pour répondre aux nouveaux besoins et à une plus grande demande, la flotte doit s’agrandir. Ainsi, la mise à jour du parc automobile peut être effectuée de deux manières. Dans un premier temps, vous pouvez actualiser l’assurance auto en signalant l’acquisition d’une nouvelle voiture à votre compagnie. La deuxième option consiste à remplir une déclaration annuelle spécialement conçue pour répertorier les éléments récemment ajoutés.

Ces contrats auto professionnels constituent une dépense importante qui pèse sur le budget de l’entreprise. Puisqu’ils ne sont pas souscrits de manière individuelle, ils permettent aux entreprises de réduire leurs coûts. Il faut également rappeler que ces offres ne font pas partie du système bonus-malus. Pour fixer la prime, le profil et l’historique du conducteur ne sont pas pris en considération. Le montant est recalculé à chaque échéance, étant donné que la compagnie retient les sinistres déclarés l’année précédente.

Comment assurer votre voiture lorsque vous êtes auto-entrepreneur ?

Vous vous demandez : « Comment assurer mon activité professionnelle en tant qu’auto-entrepreneur ? » Sachez alors que, pour protéger votre véhicule, vous avez le choix entre trois formules distinctes :

  • La formule au tiers : Avec ce contrat a minima, vous bénéficiez de la responsabilité civile uniquement. Cela signifie que vous n’êtes pas protégé si vous êtes l’instigateur de l’accident.
  • La formule intermédiaire : Il s’agit d’une formule à mi-chemin entre la responsabilité civile et le contrat complet. Elle vous fournit une couverture en cas d’incendie, de cambriolage et de bris de glace.
  • La formule tous risques : Ce contrat est le plus complet de tous. Il permet à l’autoentrepreneur de se protéger contre la majorité des risques à savoir les dégâts causés au véhicule, les dommages physiques du conducteur, les actes de vandalisme, etc.

Louer facilement un véhicule en région marseillaise : 6 conseils
Révision voiture : nos conseils pour un entretien auto réussi

Plan du site