Harpagophytum : quelles sont ses vertus ?

Harpagophytum

Publié le : 05 novembre 20225 mins de lecture

Vous êtes convaincus des bienfaits et vertus apportés par certaines espèces végétales et vous cherchez à en savoir toujours plus à leur sujet ? Avez-vous déjà entendu parler de l’harpagophytum ? Si la réponse à cette question est négative ou si vous souhaitez approfondir vos connaissances existantes, n’hésitez pas alors à prendre connaissance du texte ci-dessous !

Quels sont les principes actifs ?

Cette plante herbacée, appartenant à la famille des Pedaliaceae (une « parente » du sésame donc), est originaire de Namibie, de la région désertique du Kalahari et d’Afrique du Sud. Plus connue sous le nom de « griffe du diable » (en raison de la forme de ses fruits), elle doit ses effets à de nombreux principes actifs dont :

  • l’harpagoside, l’harpagide, le procumbide et autres glucosides qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires, antispasmodiques et analgésiques.
  • les flavonoïdes (lutéoline et kaempférol) et des phytostérols (sitostérine, stigmastérine) qui sont des antioxydants maximisant justement l’effet anti-inflammatoire de l’harpagoside.
  • les phénols et leurs intéressantes propriétés diurétiques
  • des minéraux essentiels (calcium, cuivre, magnésium, fer, phosphore et potassium principalement)
  • certaines vitamines et notamment celles classées dans le groupe B, connues pour l’importance de leur rôle dans le métabolisme des cellules

Vous souhaitez tester par vous-même les avantages offerts par l’harpagophytum et bénéficier de conseils de la part de professionnels expérimentés sans pour autant dépenser des sommes folles ? Rendez-vous alors sans plus attendre sur le site santarome.fr !

Soulager les douleurs articulaires

La griffe du diable va agir sur les symptômes de l’inflammation grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antalgiques. Plusieurs études montrent même que la plante aurait un intérêt médical supérieur à bien des traitements existants. Elle possède de plus l’avantage d’améliorer la sécurité du patient. Certains professionnels de médecine en prescrivent l’usage à des patients souffrant d’arthrose légère à modérée ou de rhumatismes, en remplacement de leurs derniers traitements médicamenteux. Ces derniers notent une diminution sensible de la douleur et une amélioration fragrante de leur qualité de vie.

Une action apaisante sur les douleurs lombaires

D’autres études scientifiques ont également démontré l’intérêt du recours à l’harpagophytum pour traiter les douleurs lombaires. Les plus avancées sur le sujet sont même parvenues à mettre en avant que la molécule issue de la plante aurait une action au moins équivalente à celle des meilleurs traitements anti-inflammatoire actuellement présents sur le marché. Depuis la publication de ces résultats, plusieurs laboratoires de renom (à la fois américains et européens) ont lancé des études afin de développer une nouvelle gammes de médicaments, à base, vous l’aurez sans doute déjà compris, de griffe du diable !

Favoriser l’appétit

L’harpagophytum est aussi capable d’agir sur l’appétit. Elle présente en effet une forte amertume lui permettant d’agir sur cette fonction essentielle à l’organisme. Il est également prouvé que la plante améliore la digestion. Elle incite en effet le corps humain à sécréter encore plus de sucs digestifs (on parle alors de son action cholérétique) garantissant ainsi une meilleure absorption des aliments. Certains habitués de cette molécule rapportent également une diminution nette des flatulences et des sensations de ballonnement. Franchement, vous imaginiez-vous qu’une plante possédant un tel nom (et un tel surnom d’ailleurs) puisse avoir autant de qualités ?

Vous avez besoin d’informations complémentaires au sujet des effets de la griffe du diable sur l’organisme ? Ne faites pas alors l’économie de visiter ce site  !

Comment l’utiliser ?

Pour commencer, il est important de préciser que chaque fabricant de complément alimentaire en France recommande d’utiliser des produits contenant 3 % de gluco-iridoïde ou 1,2 à 2 % d’harpagoside. Une fois cette importante vérification effectuée, vous devrez adapter la posologie en fonction du trouble à traiter. Ainsi, pour soulager les douleurs articulaires ou musculaires, vous prendrez, à chaque repas, une cure de comprimés ou de capsules de poudre dans la limite de trois à six grammes par jour. Contre les problèmes d’appétit ou de digestion, vous utiliserez 500 mg de comprimé ou de capsule sur trois repas ainsi qu’une décoction de racine séchée en poudre (maximum une cuillère à café).

Pour conclure, vous devez bien prendre conscience de l’importance de ne pas dépasser les doses recommandées par les fabricants de compléments. Une utilisation excessive de la griffe du diable peut en effet engendrer de légers problèmes de transit et une irritation de l’estomac. Il est de plus fortement recommandé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d’ulcère gastrique, de diabète ou de maladies cardio-vasculaires de la consommer.


Comment vider la corbeille de mon téléphone portable ?
Conseils d’experts pour l’entretien des chaussures de trail pour femmes : comment prolonger leur durée de vie ?

Plan du site