Acheter pour louer, une bonne idée ?

Acheter pour louer

Vous disposez de réserves financières ou d’une capacité d’emprunt intéressante ? Vous êtes à la recherche d’une solution pour diversifier votre épargne et vous assurer des revenus supplémentaires ? Et si vous envisagiez d’acquérir un appartement pour le proposer ensuite à la location ? Le texte ci-dessous fait le point et vous explique comment une telle stratégie peut satisfaire bon nombre d’investisseurs !

Établir une stratégie d’investissement

Avant d’aller plus loin sur ce sujet, il est important de rappeler que l’investissement locatif reste un pari risqué. En cas d’impréparation, de légèreté ou de manque de connaissances, vous pourrez en effet tout perdre ! Heureusement, il est tout à fait possible de minimiser ces risques. Vous éviterez par exemple de vous lancer tête baissée dans la recherche d’un appartement à vendre. Préférez au contraire prendre le temps de mûrir la réflexion autour de votre future stratégie d’investissement locatif . Cette phase de réflexion doit vous servir à préciser votre projet et à déterminer les critères de recherche essentiels à vos yeux pour acheter un bien immobilier.

Vous chercherez par exemple à savoir quelles sont les zones géographiques les plus intéressantes ou encore quels sont les marchés locatifs les plus porteurs actuellement. N’oubliez pas non plus d’étudier le potentiel de revente des biens que vous ciblerez. Une fois que vous aurez une idée plus précise de la stratégie à adopter, votre attention se consacrera plus spécifiquement autour de la question du financement du bien. Votre objectif sera de trouver la meilleure solution de financement afin d’optimiser plus encore la rentabilité de votre investissement.

Un pari sur l’avenir

Gardez bien en tête qu’un tel investissement doit s’inscrire sur une longue période pour donner sa pleine mesure. Acheter un appartement fera évidemment grossir votre patrimoine et vous serez libre de le transmettre ensuite à vos descendants. N’oubliez pas non plus que la valeur d’une maison ou d’un appartement neuf devrait mécaniquement augmenter avec le temps. Il faut pour cela que le bien soit situé dans une zone géographique attractive et qu’il soit correctement entretenu.

Certains considèrent l’immobilier locatif comme une nouvelle source de revenu, notamment les ménages les plus âgés qui peuvent ainsi compléter leurs pensions de retraite. De plus en plus d’actifs, inquiets pour leur avenir une fois qu’ils auront cessé toute activité professionnelle, s’intéressent également à cette solution qui leur permettrait de maintenir leur pouvoir d’achat. On ne peut pas leur donner tort au vu des dernières politiques toujours plus dures mises en œuvre sur le sujet.

Dans quelle zone acheter ?

Vous savez désormais que la localisation du bien fait partie des éléments essentiels à la réussite de votre projet. Pour minimiser le risque d’erreur, préférez investir dans des quartiers concentrant un nombre important de personnes et de plusieurs commerces. Veillez également à vous assurer que la zone soit bien desservie en terme de transport et que des établissements scolaires ou des équipements sportifs se trouvent à proximité. Restez toutefois bien conscient que les prix d’achat des biens situés en centre-ville resteront toujours très élevé. Pour améliorer encore la rentabilité, préférez alors miser sur les communes périphériques ou sur les zones en plein essor économique, culturel, artistique, etc.

Quel type de bien allez-vous rechercher ?

La plupart des investisseurs aiment se tourner vers les biens neufs. Les constructions modernes ont en effet l’avantage de satisfaire à la plupart des exigences énergétiques en vigueur. N’oubliez pas aussi qu’il s’agit d’un critère important pour la plupart des locataires ! Il vous permettra peut-être de vous démarquer de vos concurrents et de réduire les temps durant lesquels le logement restera inoccupé. Faire le choix d’un bien neuf vous évitera également de dépenser de l’argent afin de réaliser des travaux de rénovation et de remise aux normes.

Quels sont les principaux risques ?

Le risque le plus évident pouvant affecter la réussite de ce projet reste bien évidemment le non-paiement des loyers. Heureusement, il est possible de le minimiser en souscrivant une assurance spécifique. Attention également aux dégradations commises par les occupants des lieux. Il vous faudra alors passer à la caisse afin de remettre le logement en état avant de le proposer à nouveau à la location ! Pour éviter de vous trouver dans une telle situation, n’hésitez surtout pas à déléguer la gestion locative de votre bien à une agence spécialisée. Enfin, il ne faut pas passer sous silence non plus les constants changements politiques qui mettront certainement fin un jour aux très utiles déductions fiscales existantes.

Quels matériaux privilégier pour vos menuiseries ?
4 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier d’entreprise