Tout savoir sur les 10 villes incontournables en Inde

Des villes anciennes pleines de culture et d’histoire aux villes modernes avec de nombreux divertissements, dans Le Voyageur Heureux on a fait cette sélection détaillée de villes en Inde. On espère qu’avec lui vous pourrez choisir et planifier les villes à visiter dans ce pays. On visite des grandes villes comme la capitale New Delhi et la plus peuplée Bombay, l’historique Jaipur ou la célèbre Calcutta.

Avant de commencer, voici quelques informations de base sur l’Inde qu’aucun voyageur ne devrait manquer. La langue officielle de la république est l’hindi et l’anglais. La devise que vous devez utiliser est la roupie indienne. Ce pays est le deuxième plus peuplé du monde, après la Chine, avec 1 398 millions d’habitants : soit près de 20 % de la population mondiale. L’Inde est bordée par l’océan Indien, la mer d’Oman, le Pakistan, la Chine, le Népal, le Bangladesh, le Bhoutan et le Myanmar. Avec autant de territoire, de population et d’histoire, vous devrez faire un choix très judicieux entre les villes d’Inde que vous déciderez de visiter.

10 villes incontournables en Inde

1. New Delhi

On commençe la sélection de villes indiennes par la capitale de cette république : New Delhi. C’est ici que se trouve le siège des pouvoirs gouvernementaux. À proprement parler, New Delhi fait partie de la métropole de Delhi, dont elle constitue l’un des neuf districts. C’est pourquoi seuls 145 000 habitants environ y vivent. Mais, attention, Delhi est la troisième ville la plus peuplée du monde avec 26 millions et demi d’habitants.

La ville n’a été créée, planifiée par des architectes britanniques. À New Delhi, vous pourrez profiter de grandes avenues bordées d’arbres, ainsi que de plusieurs musées et monuments. On vous recommande de visiter le vieux Delhi et le grand Fort Rouge. Vous pouvez également visiter le Raj Ghat où un hommage est rendu au Mahatma Gandhi. Vous ne devez pas manquer Connaught Place, le grand rond-point de la ville. À l’ouest, vous pouvez visiter un important temple hindou de Delhi : Lakhsmi Narayan.

2. Jaipur

La ville rose, comme on l’appelle aussi Jaipur, est la deuxième sélection de villes en Inde. C’est la capitale de l’État indien du Rajasthan. Cette ville a été fondée, ce qui lui confère une bonne tradition d’implantation. Dans cette ville vivent un peu plus de trois millions d’habitants. Jaipur est connue, entre autres, pour être une ville presque entièrement construite en stuc rose, ce qui la rend attrayante, unique et pittoresque.

La réglementation de ses rues est également frappante, car il s’agit d’une ville pré-moderne. À Jaipur, les langues officielles sont l’hindi et l’anglais. L’une des visites les plus recommandées à Jaipur est le palais de la ville, résidence des souverains de cette région depuis le 18e siècle. Vous ne devez pas manquer le Jantar Mantar, l’un des cinq observatoires astronomiques commandés par Sawai Jai Singh II (qui a fondé la ville). Le plus recommandé est sans doute le Palais des vents ou Hawa Mahal, dont les 953 petites fenêtres sont saisissantes.

3. Mumbai

La désignation espagnole est généralement Bombay. C’est l’une des métropoles de l’Inde, capitale de l’État de Maharastra. C’est une ville portuaire, la plus importante de ce type dans le sous-continent. Son port naturel est d’une grande profondeur. C’est la ville la plus peuplée et la plus riche de l’Inde. Mumbai est située sur la côte ouest du sous-continent indien. La ville est également connue pour son industrie cinématographique, la plus importante au monde. Il existe de nombreuses activités culturelles (théâtres, musées, galeries, universités) à Mumbai.

4. Chennai

Chennai est également connu en anglais sous le nom de Madras. Cette ville du sud de l’Inde compte environ 10 millions d’habitants. Bien que la langue officielle de Chennai soit l’anglais, les gens parlent le tamoul et le télougou. Dans cette ville, vous trouverez Marina Beach, qui est la deuxième plus longue plage du monde. Elle abrite également la plus ancienne école d’ingénieurs hors d’Europe.

Madras possède également une importante industrie cinématographique, en particulier des films pour enfants et des films destinés aux enfants et aux jeunes (la population majoritaire de la ville). Outre le cinéma, l’économie de Chennai tourne autour des industries chimiques, automobiles et manufacturières. Depuis Madras, on vous recommande également sa banque de crocodiles. N’oubliez pas que le climat de Madras est tropical : chaud et humide et que les précipitations se situent généralement entre septembre et décembre.

5. Agra

La cinquième sélection de villes en Inde est Agra, située dans l’état d’Uttar Pradesh. Agra abrite le mausolée du Taj Mahal. La ville est connue et visitée pour avoir été la capitale de l’empire moghol entre le XIVe et le XVe siècle. Les Britanniques étaient également présents dans cette ville en 1803.

En ce qui concerne les lieux à visiter, outre le Taj Mahal, on vous recommande le Fort Rouge, un palais converti par la suite en enceinte militaire. À Agra, on trouve plusieurs mausolées importants sur le plan architectural, historique et culturel. Parmi celles-ci figure celle d’Itimad-Ud-Daulah construite au 15ème siècle. De cette même période date également le mausolée d’Akbar le Grand. On vous recommande également les jardins de Ram Bagh, l’église d’Akbar et la tombe de Chini Ka Rauza.

6. Kolkata

Parmi les villes de l’Inde, Calcutta est assez bien connue du monde occidental à l’oreille. L’anglais et le bengali sont parlés dans la ville. Environ cinq millions d’habitants y vivent, bien qu’avec sa population métropolitaine, elle compte près de 14 millions d’habitants. La ville des palais, comme on appelle aussi Calcutta, est occupée par les Britanniques. Elle a même été la capitale des Indes britanniques pendant près de deux siècles.

Toute cette tradition européenne se retrouve dans une grande partie de l’architecture de la ville. Le climat de Calcutta est toujours tropical mais humide et sec. À Calcutta, nous vous recommandons le temple Kalighat et Fort William, pour connaître les deux traditions (hindoue et chrétienne).

7. Bangalore

Connue comme la Silicon Valley de l’Inde, Bangalore est un leader national dans le domaine des technologies de l’information. Sa langue officielle est le kannada, bien que l’anglais soit la langue co-officielle. Bangalore est située dans le sud-est de l’Inde, sur le plateau du Deccan. Cette ville était une colonie moghole et plus tard un centre de contrôle du Raj britannique, bien qu’elle soit mentionnée depuis le 9ème siècle dans les inscriptions de la région.

Bangalore connaît des saisons humides et sèches, bien qu’en raison de son altitude, son climat soit modéré. Décembre est le mois le plus froid et mars le plus chaud. La ville est également connue comme la ville-jardin de l’Inde pour sa verdure et ses nombreux parcs publics. Parmi ces lieux, on vous recommande le parc Cubbonson et le Lal Bagh, qui comptent parmi les plus grands et les plus beaux de l’Inde.

8. Hyderabad

Hyderabad est la cinquième ville la plus agglomérée de toute l’Inde. Cette concentration urbaine est connue pour sa création artisanale et son commerce de perles. Et sur le plan économique, Hyderabad est l’une des villes les plus dynamiques de toute l’Inde. Si vous êtes un voyageur qui échappe aux foules de touristes, Hyderabad est l’endroit idéal pour vous.

Bien que peu fréquentée par les touristes, elle offre une grande hospitalité et de véritables échantillons de la richesse culturelle indienne. On vous recommande la vieille partie de la ville avec des bâtiments et des monuments (dont une mosquée) datant du 16ème siècle. Il est intéressant, d’un point de vue architectural, de visiter le palais de Chowmahalla datant du 18e siècle et de gravir les marches du temple Birla Mandir, pieds nus et en marchant sur du marbre.

9. Benarés

Si vous vous intéressez aux villes indiennes ayant une forte dimension spirituelle, vous devriez prêter attention à Varanasi. Elle est connue comme la ville sainte de l’Inde ou la ville des temples. Elle est habitée de manière continue depuis plus de trois mille ans. Cette ville est la plus sacrée des sept villes saintes de l’hindouisme et du jaïnisme. Varanasi est la ville située sur les rives du fleuve sacré Ganges dont les Occidentaux entendent tant parler.

Certains pensent même que le Bouddha a fondé le bouddhisme à Varanasi en 528 avant Jésus-Christ. Le centre religieux n’est pas difficile à atteindre, il est relié par la route nationale 2 à Calcutta, Agra et Delhi. On vous recommande de visiter le Temple d’or et la mosquée Gyanvapi à Varanasi pour connaître les deux traditions religieuses de l’Inde.

10. Ahmedabad

On termine la sélection de villes indiennes avec Ahmedabad, une ville de l’ouest de l’Inde. Cette ville historique a été déclarée site du patrimoine mondial. C’est la septième ville la plus peuplée d’Inde avec sept millions six cent mille habitants. Cette ville est parfois connue sous le nom d’Amdavad ou de Karnavati. L’une des activités que l’on peut réaliser à Ahmedabad est de parcourir les rues en rickshaw : un véhicule à trois roues. C’est l’un des moyens les plus authentiques de découvrir l’Inde réelle. Vous serez peut-être intéressé de savoir que l’alcool est illégal dans cet État indien. Depuis la ville, on vous recommande le fort de Badhra et la rivière Sabarmati.

Comment organiser un voyage à Moscou ?
Quels sont les préparatifs pour faire le tour du monde ?