Logiciel de conception et de modélisation : découvrir l’histoire du BIM

Logiciel de conception et de modélisation

Depuis plusieurs années, le BIM est devenu un terme omniprésent dans le secteur de la construction. Le BIM ou Building Information Modeling qui veut dire modélisation des données ou des informations du bâtiment en français, il représente plusieurs atouts dans le domaine de l’infrastructure. Le building information modeling est devenu de plus en plus populaire dans le domaine du bâtiment. Par contre, peu de gens connaissent la définition exacte et la nécessité du BIM.

Le BIM : qu’est-ce que c’est exactement ?

Pour les experts, les professionnels, il peut être défini comme étant un processus de travail qui consiste à la production des maquettes numériques par des entreprises et des maîtrises d’œuvres. Ces maquettes contiennent en général des objets paramétriques en trois dimensions (3D) et regroupent toutes les informations alphanumériques d’un projet de manière structurée et intelligente. En d’autres termes, le BIM permet de produire une maquette numérique en 3D et crée une doublure des caractéristiques d’une infrastructure ou d’un bâtiment numériquement que ce soit sur des aspects techniques, physiques ou fonctionnels.

Le building information modeling est très réputé pour contrôler, visualiser et analyser toutes les études nécessaires afin d’avoir une meilleure qualité et de détecter les difficultés qui peuvent être rencontrées avant de débuter les travaux sur le chantier. Pour plus d’informations, il est conseillé de visiter un site spécialisé dans le domaine de la modélisation. Bref, le BIM n’est pas un logiciel de conception ; c’est l’ensemble de plusieurs méthodes de travail, mais aussi d’une maquette numérique des objets paramétriques 3D contenant des données et des informations structurées et intelligentes.

Les débuts du BIM (Building Information Modeling)

Le fondement du concept de ce technique appelé bim remonte aux naissances de l’informatique. Douglas C. Englbart a présenté une vision étrange sur l’avenir du métier d’architecte. Il a commencé à entrer des données, une série d’informations et de spécification (des murs en béton, des hauts de plusieurs pieds, etc.). C’est lui qui a inventé, rassemblé, édité les données pour que le modèle de la structure prend forme et apparaît à l’écran.

En 1963, Ivan Sutherland a développé le programme « Sketchpad program » permettant de modéliser des solides. Par contre, c’est dans les années 70 et 80 que les méthodes d’enregistrement et d’affichages (la Boundary Representation ou Brep et le Constructive Solid Geometry ou CSG) de formes sont apparus. C’est à partir de ces logiciels développés que les ingénieurs et développeurs de programme informatique ont créé plusieurs systèmes et programmes au début des années 80’ tels que EdCAAD, GDS, RUCAPS, Reflex, Cedar et plein d’autres.

Les avantages du BIM

Nombreux sont les avantages du Building Informations Modeling. Il permet aux intervenants d’apporter une collaboration et d’ajouter des données pertinentes dès le début du projet en question avant que la modification n’atteigne pas des conséquences financières. La réalisation d’un prototype ou d’une projection pour une représentation virtuelle permet de construire, de créer, d’analyser et de tester instantanément une infrastructure ou un bâtiment.

Un des plus gros avantages de l’utilisation du BIM c’est que ce dernier offre la possibilité de réaliser des constructions plus écologiques, économiques et responsables. En d’autres termes, il permet de construire u, bâtiment confort, c’est-à-dire qui ne consomme pas beaucoup d’électricité, mieux refroidis ou chauffées et protègent les occupants. Bref, le BIM ainsi que la technique de conception assistée par ordinateur représentent plusieurs avantages tels que :

– la possibilité de définir le budget et le délai de construction

– une infrastructure de qualité

– la collaboration avec d’autres ingénieurs ou bureau d’études

– apporter efficacement une estimation et une vérification en temps réel du projet

– la possibilité d’analyser et de simuler les performances environnementales et énergétiques du bâtiment.

Quels sont les différents types de prospection ?
Vente éthique par téléphone : découvrir le closing