Guide sur les techniques chirurgicales au laser

techniques chirurgicales au laser

Selon les études menées, on recense environ 170 mille Français ayant des problèmes de vue qui se font opérer par la technique chirurgicale de laser. Ces personnes ont généralement la vingtaine et ont une myopie stable. Le recours à la chirurgie de laser demande une connaissance préalable pour éviter les surprises, car c’est la santé qui est mise en jeu.

Guide sur les techniques chirurgicales au laser

La chirurgie au laser est surtout pratiquée pour corriger l’amétropie, la myopie, la presbytie avec le laser et d’autres dispositifs médicaux en vue d’enlever ou de vaporiser quelques tissus du corps. On parle aussi de chirurgie réfractive ou correctrice de l’œil qui a été inventée par le chirurgien russe nommé Sviatoslav Fiodorov en 1970 et s’adressant aux personnes ayant des troubles de la vue comme les myopes. En effet, cette opération au laser des yeux est surtout pratiquée pour les opérations ophtalmologiques. La chirurgie au laser est déconseillée aux personnes qui présentent des cataractes oculaires ou des risques de glaucome sévère. En outre, la chirurgie laser ne doit pas être pratiquée lorsque l’épaisseur de la cornée est insuffisante et qu’il y a des risques de kératocône ou des malformations de la cornée. La chirurgie laser se distingue en trois catégories à savoir la chirurgie de la myopie, de l’hypermétropie qui s’adresse aux personnes entre 40 et 50 ans et la chirurgie de l’astigmatisme. L’intervention de la chirurgie au laser est rapide et les résultats sont spectaculaires. Plus d’infos sur le pkr ?

Quelles sont les différentes techniques chirurgicales au laser ?

Dans la chirurgie, il existe plusieurs techniques de chirurgie au laser à savoir le PKR, l’abréviation de photo-kératectomie réfractive qui a été inventé en 1980, la technique du laser, l’épi-lasik ou communément appelé le laser de surface, le lasik qui a commencé à être pratiqué en 1990. Parmi les diverses méthodes chirurgicales, la technique chirurgicale au laser est la plus sûre, car elle ne présente aucun effet néfaste secondaire à la santé. Les personnes qui utilisent la chirurgie laser ne courent aucun risque d’infection. Il y a aussi la technique de laser excimer datant de plus 30 ans, permettant de corriger toutes les erreurs réfractives en remodelant la surface cornéenne. L’opération consiste à réduire les tissus cornéens pour ensuite modifier la forme de la cornée et que, par conséquent, la puissance de la vergence soit modifiée. Cette technique de chirurgie au laser n’est pas ouverte à tous, car l’accès à l’opération nécessite l’obtention d’un bilan complet et validé d’un médecin. En effet, le patient doit avoir passé un bilan d’opérabilité et ne pas avoir été récusé. Selon les enquêtes, c’est le lasik qui est le plus utilisé, car il est 100 % efficace et sûr.

Comment se déroule la chirurgie au laser ?

La chirurgie au laser se fait sous anesthésie locale via l’instillation de collyre, c’est-à-dire en versant quelques gouttes de collyre dans les yeux. Cette intervention chirurgicale ne nécessite pas une mise en hospitalisation. Le choix de la technique opératoire est à convenir avec le chirurgien chargé de l’opération. En effet, c’est ce dernier qui est le mieux placé pour trouver la technique de chirurgie au laser adaptée à son patient. Le déroulement d’opération chirurgicale au laser se diffère d’une opération à l’autre. À titre d’exemple, dans la chirurgie au laser de la PKR, le chirurgien va dans un premier temps explorer la zone à intervenir. Pour ce faire, il va peler l’épithélium ou la couche cellulaire superficielle. Le dispositif du laser sera appliqué sur la surface de la cornée. Une fois que l’opération sera terminée, la chirurgie va introduire chez le patient une lentille thérapeutique. Le Lasik est aussi une autre technique chirurgicale au laser pour traiter la myopie. Le principe consiste à découper le volet du tissu cornéen et qui sera remis après l’opération. Le laser sera ainsi appliqué dans l’épaisseur de la cornée. En ce qui concerne le suivi postopératoire, la récupération visuelle dépend de la technique chirurgicale au laser adoptée.

Quels sont les avantages de la technique chirurgicale au laser ?

Dans la pratique de la chirurgie au laser, chaque technique opératoire a ses propres avantages pour répondre aux attentes des patients ayant des défauts visuels comme la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie et la presbytie. Ces techniques opératoires au laser sont la pkr, le lasik, smile et les chirurgies presbylasik. Pour la photo Kératectomie réfractive, la récupération visuelle est rapide. La PKR est l’une des techniques chirurgicales au laser les plus sûres et les plus précises. Tandis que le prinicipe du lasik consiste en la découpe chirurgicale du capot cornéen et la photo ablation. L’avantage de ce type de technique chirurgicale, est qu’elle est indolore. En outre, la récupération du visuel est presque immédiate. En optant pour le Lasik, il est possible de se faire opérer des deux yeux en même temps. Il en est de même pour la chirurgie smile ou relex, bien qu’elle est considérée comme la technique la plus ancienne en chirurgie réfractive. La chirurgie presbyplasique est quant à elle idéale pour les presbyties.

Acheter des masques de gommage visage à base d’ingrédients naturels
Conseils pour l’achat de chemise sur mesure haute de gamme à Paris