Comment fabriquer vos faire-part de mariage à moindre coût? 10 idées de génie !

faire-part de mariage

Un couple fusionnel représente la base d’une relation pérenne. Outre l’amour, il y a aussi d’autres facteurs à prendre en compte, pour ne citer que la solidarité, le sens du partage, ou encore le sens de l’économie. Dès le début de l’union, ces facteurs doivent primer pour que optimiser la durabilité de la relation. Aussi, ces 10 idées de génies pourront être d’une grande aide dans le cadre de la fabrication de faire-part de mariage, et ce, à moindre coût.

Rappel sur l’essentiel à mentionner dans un faire-part de mariage

En premier lieu, pour fabriquer soi-même son faire-part de mariage, il convient de retenir les informations à inscrire dans le carton d’invitation. Cela inclut les noms des mariés, ainsi que la date, le lieu et l’heure de la cérémonie. Le programme pourrait aussi y être noté, pour ne citer que l’heure du vin d’honneur et d’autres détails. Ensuite, il faut aussi y noter la date souhaitée pour le retour des réponses avec l’adresse e-mail, l’adresse physique ou le numéro de téléphone pour l’envoyer.

Outre cela, le lien associé à la liste de mariage doit aussi y être visible pour faciliter le choix des invités. Et enfin, le plan d’accès du lieu de la cérémonie et de la fête de mariage doit être défini dans l’invitation pour éviter les questions fréquentes.

Le faire part de mariage, un détail important

Le faire-part mariage représente un nouveau départ dans la vie des futurs mariés. Leur complicité commence dès la préparation, en l’occurrence au moment de mettre en place l’invitation. D’autant plus que fabriquer le faire-part permet de mettre en épreuve la créativité, tout en faisant ressortir la personnalité et le goût grâce à la personnalisation et autres détails sur-mesure.

Une invitation créée par ses propres soins permet de faire apparaître son image, tout en étant économique. Évidemment, il faut trouver son inspiration dans d’autres invitations, en apportant une touche personnelle. La matière la plus classique pour une invitation reste toujours le papier. De nombreuses possibilités sont possibles avec ce matériau à découper, pour ne citer que l’utilisation de tampons, le collage de confettis ou de paillettes, ou encore les photos détournées. Sinon, elle peut être créée en plexiglass, bois gravé ou feuille de métal en fonction du goût du couple.

Les différents modèles de faire-part à fabriquer

Technologie oblige, le faire-part s’adapte aussi à l’évolution et suit la tendance en matière de forme pour l’invitation à la fête de mariage.

Lamini box à déplier pour sortir des sentiers battus

La mini box consiste à une petite boite couverte décorée avec de la peinture ou des collages en papier fantaisiste et un message personnalité. A l’intérieur de la boite se trouve une guirlande fabriquée avec 12 ronds de papier carton dont la moitié contient des photos du couple, tandis que sur l’autre moitié (6 ronds) figurent les informations utiles. Un ruban découpé collé entre les ronds sert à la formation de la guirlande pour finir en boucle au-dessus du premier rond, et le tout est refermé dans la boîte.

Le faire-part shaker box

La shaker box peut être décorée de paillettes qui bougent à chaque mouvement de la carte. Pour la fabrication, il faut couper et assembler du papier scarpbooking et du papier cartonné et les découper en forme de cœur. Marquer ensuite cette forme sur la carte et couper un empiècement de la même forme sur de la mousse adhésive et une feuille de plastique. Cette étape terminée, il faut coller la mousse sur la carte après l’avoir rempli de paillettes et assemblé avec le dessus en plastique. Pour finir, il reste à coller le tout sur le papier support cartonné incluant déjà les essentiels de l’invitation et le mettre dans l’enveloppe.

La carte chic scarpbooking

Cette invitation contient d’un côté la robe de la mariée et de l’autre le costume du marié, découpés dans du papier cartonné à personnaliser avec des paillettes, perles, dentelles ou rubans. Pour ce faire, il faut former une carte qui s’ouvre avec deux rabats asymétriques sur le devant. A l’intérieur sera collé un papier blanc mentionnant le message d’invitation. A l’extérieur seront collées les tenues des mariés.

Le faire-part vintage sous forme de disque 45 tours

Ce type de carte d’invitation peut être réalisé avec une feuille de bristol noir et du papier autocollant pour donner la forme de pochette de disque vinyle. Son côté rétro et vintage séduira les conservateurs et amateurs de musique.

Le faire-part gonflable

Ce modèle représente une création ludique pour les invités, qui auront pour tâche de gonfler le ballon attaché avec la carte pour lire les informations. L’invitation doit être faite dans du papier cartonné, avec un espace suffisant pour le ballon. Il faut ensuite réaliser deux trous pour faire passer une ficelle servant à attacher le ballon. Celui-ci sera gonflé et pincé au bout pour bloquer l’air, afin de pouvoir noter le message avec du feutre noir. Il faut laisser sécher avant de de dégonfler le ballon, puis de fixer avec un joli nœud à l’aide d’une ficelle fantaisie.

Un faire-part très original et romantique

Simple et efficace, ce modèle consiste à réaliser une invitation avec les empreintes digitales du couple. Il suffit de lier les deux empreintes pour former un cœur symbolisant d’ores et déjà l’union des deux parties. Il ne faut pas avoir forcément du tampon encreur, le rouge à lèvres et le fard à paupières rouge peuvent faire ressortir la couleur de l’amour.

Le faire-part à gratter

Le faire-part à gratter est inspirée des jeux à gratter pour faire des invités des gagnants. L’invitation inclut toutes les informations, sauf la date qu’ils découvrent en grattant pour un effet de surprise amusant.

Le faire-part en origami

S’amuser à fabriquer ses cartons d’invitation permet d’évacuer le stress de la préparation du mariage. D’autant plus s’ils sont faits à base de pliages, inspirés des techniques de kirigami et origami.


Quels sont les risques si on ne protège pas ses yeux avec des lunettes de soleil ?
Quelle formation suivre pour conduire des engins professionnels ?