Quelles sont les dispositifs utilisées dans les stations de relevage d’eaux usées

Stations de relevage d'eaux usées

Peu connue du grand public, la station de relevage d’eaux usées joue pourtant un grand rôle dans le système d’évacuation des eaux. Elle est installée dans la cave ou enterrée à côté de l’égout. Elle accueille les eaux en provenance de la salle de bain ou de la cuisine avant de l’acheminer vers la station d’assainissement ou vers l’égout.

Zoom sur la station de relevage d’eaux usées

La station de relevage est indispensable pour évacuer les eaux usées. Elle est surtout utilisée sur les constructions où les eaux chargées ne peuvent pas être vidées naturellement avec la gravité. La mise en place de l’équipement constitue une solution simple au problème d’écoulement gravitaire. Elle est composée d’un reservoir pompe de relevage qui va prendre en charge les eaux usées issues de la machine à laver, des WC, du lave-vaisselle. Les eaux sont ensuite acheminées vers une fosse septique ou la station d’assainissement publique, à travers une pompe de relevage. Les stations de relevage n’émettent pas de bruit et elles simplifient les travaux de relevage des eaux usées. Elles ne dégagent pas d’odeur non plus. Tous les éléments du poste de relevage peuvent être montés en atelier afin de simplifier son installation sur place. La cuve est réalisée avec un matériau robuste pour supporter une installation en sous-sol. Le dispositif est raccordé au système d’évacuation, ainsi qu’au système électrique de la construction une fois en place.

Quels sont les éléments constitutifs d’une station de relevage ?

Le système de relevage eaux usées comprend d’abord une cuve de stockage. Le dispositif sert à accumuler les eaux usées de la cuisine et de la salle de bain. Les eaux vont transiter dans ce réservoir avant de finir dans les égouts. Le volume de la cuve sera de 100 litres au minimum pour 5 pièces. Il peut atteindre des milliers de litres dans les stations de relevage destinées aux grandes habitations. La plupart du temps, la cuve est réalisée avec du polyéthylène pour supporter une mise en terre. Elle est accessible et ventilée également. Ensuite, il y a la pompe de relevage eaux usées. Le débit de la pompe immergée s’exprime en litres par minutes ou en mètres cubes par heure. L’utilisateur devra lire attentivement les caractéristiques indiquées par le constructeur lors de l’achat. L’évacuation d’eau en hauteur et le débit à la sortie sont étroitement liés, c’est pourquoi il faut bien analyser la courbe de performances du dispositif ainsi que la hauteur manométrique totale. Le dispositif d’évacuation risque de ne pas fonctionner correctement si le propriétaire n’arrive pas à bien choisir la pompe adéquate à son installation. Enfin, il y a le système de régulation et de commande. Grâce à cet élément, il est possible de surveiller et de contrôler certains paramètres de la station de relevage. Les modèles récents sont dotés d’alarme qui prévient en cas de problème au niveau de la cuve ou du système électrique.

Comment choisir une station de relevage ?

Le marché propose une large gamme de stations de relevage des eaux usées. La présence de multitudes d’offres est essentielle pour répondre à tous les besoins, mais cela complique aussi le choix lors de l’achat. C’est la raison pour laquelle le client aura besoin d’établir un critère de sélection. Parmi les paramètres à analyser, il y a le volume du réservoir qui doit être proportionnel au besoin de l’habitation. La cuve de relevage sera différente pour une installation de faible amplitude, inférieure à 3 mètres et pour une installation à relevage d’amplitude moyenne supérieure à 3 mètres. Ensuite, il y a l’installation de la cuve. La plupart du temps, elle est destinée à être enterrée. Cependant, certains modèles peuvent être placés dans un local. Il sera plus facile d’entretenir ou de réparer la station de relevage quand la cuve est installée hors sol. Le choix du dispositif doit aussi correspondre au type d’eaux à évacuer. Les eaux usées sont dites fortement chargées ou brutes quand elles possèdent une granulométrie de 50 mm. C’est l’équivalence des eaux issues des WC. Les eaux peu chargées sont caractérisées par une granulométrie de 20 à 50 mm. Enfin, il y a les eaux claires qui sont des eaux traitées venant de la salle de bains et de la cuisine. Les autres critères de choix sont le débit de la pompe de relevage, l’alimentation électrique et la configuration de la régulation.

L’entretien de la station de relevage

Une installation bien entretenue est un gage de durabilité de la station de relevage. Il importe de vérifier fréquemment le système afin d’éviter les grosses pannes. L’entretien de la station s’effectue à travers le nettoyage du détecteur de niveau. La sonde est un dispositif qui aide dans la surveillance de l’installation, il faut l’entretenir régulièrement pour être rapidement informé de la présence d’une anomalie. Ensuite, il faut aussi surveiller l’installation électrique qui alimente la station de relevage. Les pompes de relevage nécessitent un entretien particulier au moins une fois par an. En cas de panne, le service d’un expert en hydrocurage est incontournable. Le professionnel est en mesure de réaliser la réparation, mais aussi de nettoyer convenablement toute l’installation.

Fête de mariage en Alsace : faire appel à un dj animateur
Pourquoi choisir un traiteur pour mes déjeuners d’équipe ?